Archives par mot-clé : William Jacquot

Séance des masterants

La prochaine séance du Séminaire International d’Histoire Ancienne donne la parole à trois étudiant(e)s de master, qui présenteront leurs travaux de recherches. Cette séance permettra notamment aux étudiants qui souhaitent s’inscrire en master recherche d’écouter et d’interroger leurs aînés. Les discussions pourront se poursuivre autour du repas auquel sont conviés les participants et le public à la suite des interventions.

La séance aura lieu le 31 mai 2018 à 18h00 au CLSH de Nancy en salle A104 (bâtiment A). Le repas suivra à partir de 19h30.

Charlotte Alan : « Éphèse : port, agora et magistratures des lieux de commerce,  du Ier siècle a.C. au IVe siècle p.C. ».

Dans le cadre d’un développement économique dû à son rang de caput provinciae et à l’existence d’une forte communauté italique dès 70 a.C., Éphèse est « le premier emporium d’Asie de ce côté du Taurus » d’après Strabon : l’approvisionnement constitue en effet un enjeu pour le bon fonctionnement de la cité. Capitale administrative, siège de conventus, grand port, siège de la douane d’Asie, la cité devient une véritable « cité marchande ». La question de la place commerciale d’Éphèse à l’échelle de la province, mais aussi de l’Empire, tend à s’éclairer par l’étude des installations commerciales, des acteurs du commerce, enfin de l’encadrement des marchés. Ce mémoire transdisciplinaire permet d’étudier le cas éphésien, confronté à ceux de Smyrne et Milet jusqu’au IVe s.

 

Louise Arnold : « Les conversions à la ‘vie parfaite’ en Gaule aux Ve et VIe s. de notre ère : étude prosopographique ».

Dans une Gaule précocement christianisée, le monachisme s’est implanté de façon pérenne dès la fin du IVe siècle grâce à la figure de saint Martin. Durant les deux siècles suivants, l’ascétisme est de plus en plus adopté dans l’assemblée des chrétiens, et surtout chez les élites aristocratiques, malgré les exigences constituées par leur statut. En quoi la conversion à la « vie parfaite » peut être envisagée dans le destin social d’un individu ? Dans quelle mesure les sources à disposition proposent un modèle dans la conversion, jusqu’à en faire une forme de promotion ? A travers une étude approfondie littéraire et sociologique des textes de l’époque (hagiographies, poèmes, lettres, ou encore l’Historia Francorum de Grégoire de Tours), l’objectif de ce mémoire est de proposer une prosopographie des conversions à la « vie parfaite » en Gaule aux Ve et VIe siècles, et de se demander si ce changement de vie est un modèle de rupture ou de conformité.

William Jacquot : « Le rôle public des femmes à Milet (27 av. J.-C. – 300 ap. J.-C.) ».

Sous la domination romaine, l’Orient grec a été témoin d’un phénomène inédit: l’apparition des femmes dans la vie publique. En effet, de plus en plus régulièrement, les cités nomment des femmes à des charges civiques durant les deux premiers siècles de notre ère. Il est agréable d’imaginer un mouvement d’émancipation de la femme grecque, mais nous constaterons que ce phénomène est resté très limité et que ces femmes ont surtout été instrumentalisées au service du prestige des notables.

 

Télécharger l’affiche.