Archives par mot-clé : Vedius Pollion

P. Vedius Pollion, préfet d’Octavien en Asie ?

Dans le cadre de la séance de rentrée de la  SFER (Société française d’études épigraphieques sur Rome et le monde romain), François Kirbihler donnera une conférence intitulée « P. Vedius Pollion, préfet d’Octavien en Asie ? Les problèmes d’une mission publique entre République et Empire », le samedi 17 octobre 2015 à 10h. en salle W. Benjamin à l’INHA, 2 rue de Vivienne, Paris, 2e arrondissement.

 

P. Vedius Pollio est surtout connu comme homme d’affaires et acteur d’une anecdote scandaleuse montrant sa cruauté à l’égard d’un esclave. Il joue cependant un rôle officiel mal connu en Asie Mineure, entre Actium et la fondation du Principat, probablement vers 31-29. Les monnaies de Tralles, si elles paraissent confirmer un poste officiel, ne sont cependant pas sans poser à première vue un problème pour la datation de la mission de Pollion, et il convient également de se poser la question d’une procuratèle vers 27-25.  Certaine est la mise sur pied d’une fondation pour un concours en l’honneur d’Auguste, des Sebasta, et possible une refondation de l’Artémision selon un rite romain. Il est probable qu’il se soit agi d’une véritable mission comportant des visées plus larges, car Pollion est aussi honoré à Troie et à Milet/Didymes et on sait qu’Auguste a validé les dispositions prises à Éphèse : il a peut-être réorganisé la province juste après Actium, mais les spécialistes (J. Keil, R. Szramkiewicz, W. Eck, B.M. Kreiler) ne s’accordent pas sur la nature de ses pouvoirs. Pour B.M. Kreiler il a été un préfet d’Octavien doté de pouvoirs équivalents à ceux d’un gouverneur et D. Erkelenz le classe comme tel. P. Vedius Pollio a donc incontestablement apporté sa contribution, à la suite de Mécène, mais plus modestement qu’un M. Agrippa, à la mise en place de la transition politique entre République et Empire dans la province d’Asie.

François Kirbihler : « P. Vedius Pollio, préfet d’Octavien en Asie ? Les problèmes d’une mission publique entre République et Empire »

À l’occasion du colloque de Bordeaux Auguste et l’Asie mineure (du 20 au 22 novembre à l’Archéopole d’Aquitaine), François Kirbihler fera une intervention intitulée : « P. Vedius Pollio, préfet d’Octavien en Asie ? Les problèmes d’une mission publique entre République et Empire ».

P. Vedius Pollio est surtout connu comme homme d’affaires et acteur d’une anecdote scandaleuse montrant sa cruauté à l’égard d’un esclave. Il joue cependant un rôle officiel mal connu en Asie Mineure, entre Actium et la fondation du Principat, probablement vers 31-29. Les monnaies de Tralles, si elles paraissent confirmer un poste officiel, ne sont cependant pas sans poser à première vue un problème pour la datation de la mission de Pollion, et il convient également de se poser la question d’une procuratèle vers 27-25.  Certaine est la mise sur pied d’une fondation pour un concours en l’honneur d’Auguste, des Sebasta, et possible une refondation de l’Artémision selon un rite romain. Il est probable qu’il se soit agi d’une véritable mission comportant des visées plus larges, car Pollion est aussi honoré à Troie et à Milet/Didymes et on sait qu’Auguste a validé les dispositions prises à Éphèse : il a peut-être réorganisé la province juste après Actium, mais les spécialistes (J. Keil, R. Szramkiewicz, W. Eck, B.M. Kreiler) ne s’accordent pas sur la nature de ses pouvoirs. Pour B.M. Kreiler il a été un préfet d’Octavien doté de pouvoirs équivalents à ceux d’un gouverneur et D. Erkelenz le classe comme tel. P. Vedius Pollio a donc incontestablement apporté sa contribution, à la suite de Mécène, mais plus modestement qu’un M. Agrippa, à la mise en place de la transition politique entre République et Empire dans la province d’Asie.

Programme du colloque « Auguste et l’Asie mineure ».