Archives par mot-clé : Édouard Will

Édouard Will, un historien nancéien du monde grec

Vendredi 30 novembre 2018 est organisée à Nancy une journée consacrée à « Édouard Will, un historien nancéien du monde grec ». La Table-Ronde, organisée par Laetitia Graslin-Thomé et Julien Zurbach, se déroulera en salle G04 (bâtiment G), sur le Campus Lettres et Sciences Humainres (23, boulevard Albert Ier, 54000 Nancy), de 10h15 à 18h.30, avec le soutien de l’HisCAnt-MA, de l’IUF, de l’Université de Lorraine et de l’aoroc (UMR8546 CNRS-ENS).

Matin: Portrait d’un savant nancéie

10:15 ouverture, L. Graslin et J. Zurbach
10:20 E. Will, chercheur, collègue et enseignant : Débat rassemblant M. Jost, M. Bile, E. Paquin,

J.-P. Pister
11:30 Pause
11:45 E. Will à Nancy. Débat rassemblant G. Vottéro, P. Corbet, C. Feyel, R. Hodot

12:45 Bilan de la matinée : à la recherche de l’homme et du savant M. Cayatte et P.-E. Will

Après-midi : L’héritage scientifique d’E. Will

14:30 J. Zurbach (ENS, IUF) Edouard Will et l’économie antique
14:50 M. Gras (CNRS) Edouard Will et l’Occident

15:10 A. Guieu (Paris IV)« Fouiller toutes les zones d’ombre » : Edouard Will et l’histoire de la Grèce archaïque

 15:30 pause
16:30 L. Graslin et C. Feyel (Université deLorraine) : Le monde séleucide, plus de cinquante ans après l’histoire politique du monde hellénistique
16:50 M. Girardin (Université de Lorraine): Édouard Will et le judaïsme hellénistique

 17:10C. Pébarthe (Université Montaigne, Bordeaux) : Éloge d’uneGrèce provinciale. Itinéraire de Bordeaux à Nancy avecaller-retour.

18:30 Visite du musée archéologique de l’université de Lorraine. Apéritif au Centre E. Will

Édouard Will, un grand historien de l’Antiquité à Nancy

Cours public d’histoire de la Lorraine : Laetitia Graslin.

Mardi 12 février de 14h. à 15h30, salle 440.

E. Will, professeur d’histoire grecque à Nancy de 1955 à 1985, est l’un des grands historiens français du monde hellénistique. Il a également été à l’origine de la constitution de la bibliothèque de recherche en histoire de l’Antiquité de Nancy, qui porte aujourd’hui son nom. C’était enfin une personnalité complexe, qui, par son œuvre et son caractère, a marqué toute une génération d’historiens. Il était temps, quinze ans après sa mort, de dresser un portrait de  cette figure majeure de l’histoire grecque à Nancy.