Archives par mot-clé : conférence

Comment reconstituer l’Histoire pour le grand public ?

La conférence de l’an dernier ayant été annulée, nous republions l’annonce pour une nouvelle date le 23 avril 2019.

Comment reconstituer l’Histoire pour le grand public ?

Stéphanie Hauville-Hourlier est scénariste et productrice de documentaires-fiction, notamment pour la chaîne ARTE. Avec son époux, Fabrice Hourlier, elle a réalisé Le Destin de Rome, film en deux parties, retraçant la fin des guerres civiles à Rome, depuis la bataille de Philippes jusqu’à Actium.

Après la projection du making of du Destin de Rome, Stéphanie Hauville-Hourlier présentera son métier et répondra aux questions du public.

Mardi 23 avril 2019, de 17h à 18h30, amphi Arendt.

Université de Lorraine, SHS, Metz.

Entrée libre.

Manifestation organisée par l’Association Kallirrhoé et le Département d’Histoire de l’Université de Lorraine, Metz

Recherches récentes sur l’économie de la Babylonie hellénistique

Le 11 décembre 2018, Laetitia Graslin-Thomé donnera une conférence intitulée « Recent research on the economy of Hellenistic Babylonia [recherches récentes sur l’économie de la Babylonie hellénistique ] » à l’Université de Freiburg-am-Breisgau (Allemagne) dans le cadre du projet ECR Economic Development, Frontier Zones and Inter-Imperiality in the Afro-Eurasian World Region, 300 BCE to 300 CE. La conférence aura lieu au 22 Bismarckallee (3e étage) de 15h30 à 17h30.

Illustration : Titre de propriété et exemption du grand prêtre du temple de  Esangila (MET, DP263626 ; CC).

La famille à Gortyne d’après les codes de loi

Alberto Maffi, professeur à l’Université de Milan, spécialiste du droit grec antique, donnera une conférence intitulée : « La famille à Gortyne d’après le Code de lois (Ve siècle av. J.-C.) », à l’Université de Lorraine, UFR SHS, Ile du Saulcy, Metz, le lundi 5 février 2018, à partir de 17h30, dans l’amphi Arendt.

 

Entrée libre dans la mesure des places disponibles.

 

Le Code de lois de Gortyne rassemble, au Ve siècle, des éléments antérieurs du droit de la cité crétoise, notamment en matière de protection des personnes et de dévolution des biens en cas de divorce, veuvage, héritage. C’est l’un des dossiers documentaires les plus complets sur les statuts des différents membres du corps social d’une polis. Cette inscription a cependant fait l’objet de vifs débats.

 

Manifestation organisée et soutenue par l’association Kallirrhoé et le département d’Histoire de l’UL (Metz).

Cléopâtre, la Corse et les chefs de l’Antiquité

Christian-Georges Schwentzel, professeur d’histoire ancienne à l’Université de Lorraine, et Olivier Jehasse, maître de conférences HDR d’histoire ancienne et d’archéologie à l’Université de Corse, seront les invités de l’émission « C’est votre jour de science », diffusée dimanche 22 octobre sur Radio Bleu RCFM, de 12h à 13h.

Au programme : Cléopâtre et la Corse au Ier siècle av. J.-C.

L’émission pourra être réécoutée sur le site de France Bleu RCFM.

Christian-Georges Schwentzel sera également présent au 3e Salon du Livre d’Histoire de Villeneuve-Loubet, samedi 28 et dimanche 29 octobre, de 10h à 17h. Il participera à un débat sur les chefs de l’Antiquité à nos jours, dimanche 29 octobre, à partir de 16h30, à la médiathèque de Villeneuve-Loubet.

Vous pouvez retrouver le programme ici.

La Mésopotamie antique : patrimoine et mémoire

Le cycle de conférences Calligrammes organisées au Lycée Henri Poincaré de Nancy commencera le 13 novembre à 17h15 en salle polyvalente par une intervention de Francis Joannès, Professeur d’Histoire ancienne à l’université Paris 1. La conférence portera sur : « La Mésopotamie antique : patrimoine et mémoire ».
 Après des études d’Histoire à l’Université Paris 1 et à l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, il a été pensionnaire à l’Institut Français d’Études Anatoliennes d’Istanbul, puis Chargé de recherche au CNRS, dont il dirige aujourd’hui l’UMR 7041 (CNRS-Paris Ouest-Paris 1-Ministère de la Culture) « Archéologies et Sciences de l’Antiquité ».

Spécialiste de Babylone, il a alerté l’opinion publique et les plus hautes instances de l’État à propos des périls qui menacent le patrimoine culturel irakien. C’est ainsi qu’il a préparé l’intervention du Président de la République au Louvre le 18 mars 2015 afin que la France contribue à la préservation du patrimoine archéologique irakien. Dans son discours, le Président de la République a en particulier rappelé qu’il fallait « utiliser tous les moyens pour que la culture puisse continuer à être regardée comme une fierté pour l’humanité ». Le même jour se produisait l’attentat du musée du Bardo à Tunis…

Télécharger l’affiche.

Christophe Feyel : « Délos, l’île sainte »

Panorama de Délos (©Wikimedia commons)
Panorama de Délos (©Wikimedia commons)

Dans le cadre des Journées de l’Antiquité et avec le soutien de l’Association Lorraine des Professeurs de Langues Anciennes et de la Ville de Nancy, Christophe Feyel prononcera une conférence intitulée : « Délos, l’île sainte », le lundi 23 mars de 17h. à 18h. dans la salle Chepfer de l’Hôtel de Ville de Nancy. Entrée libre (par la rue Fourier).

Cette conférence présentera tout ce que les fouilles archéologiques de Délos, menées par l’École Française d’Athènes depuis 1873, ont apporté à notre connaissance de l’Antiquité grecque. Délos, l’île sainte, aujourd’hui presque déserte, a été un haut lieu du monde grec. Elle abrita un grand sanctuaire d’Apollon, fréquenté par l’ensemble des Ioniens, mais aussi une agglomération qui connut une croissance vive et soudaine entre 167 et 89 avant notre ère. Son port joua un rôle économique et financier considérable au cours de la période hellénistique. Tels sont les différents aspects de Délos que l’on passera successivement en revue.

 

Audrey Becker invitée au Historiches Seminar de l’université de Münster

Depuis 200Audrey Becker9, l’Université de Münster invite des médiévistes français dans le cadre du Séminaire historique (Historisches Seminar : Hoch- und Spätmittelalter Westeuropäische Geschichte) et de l’IFF (Interdisziplinäres Frankreich Forum) pour un cycle de conférences intitulé : « La jeune génération des médiévistes français invitée à Münster » (Jünge französische Mediävisten zu Gast in Münster).

Dans ce cadre Audrey Becker présentera une conférence intitulée :  « des peuples barbares au Ve siècle: problèmes méthodologiques » (Ethnogenese der barbarischen „Völker“ im 5. Jahrhundert. Methodologische Probleme).

Voir l’annonce sur le blog du séminaire de Münster.

François Kirbihler : « Un culte de Rome et César à Éphèse sous le triumvirat : l’œuvre oubliée de Marc Antoine »

La nouvelle saison du séminaire d’histoire ancienne consacré aux « Souverains réformateurs » est inaugurée le 17 octobre à 18h15 en salle A329b par François Kirbihler, qui présentera une conférence intitulée « Un culte de Rome et César à Éphèse sous le triumvirat : l’œuvre oubliée de Marc Antoine ». Les étudiants de tous niveaux sont les bienvenus.

Éphèse

Éphèse, capitale de la province d’Asie, joua un rôle important dans la diffusion de modèles romains, parfois adaptés à des traditions locales. Il en est de même du culte de Rome et César. Le croisement de trois sources implique une création de ce culte sous le triumvirat, dès 39/8, et non en 29 a.C. selon la tradition communément admise (Dion Cassius 51, 20, 6-7).

Les autres dates de la saison 2013/2014 du séminaire

17 octobre 18h15 François Kirbihler : « Un culte de Rome et César à Éphèse sous le triumvirat : l’œuvre oubliée de Marc Antoine ».
28 novembre 18h00Gilles Gorre (Université de Rennes) : « Les temples égyptiens et les réformes des Ptolémées ».
6 février 18h15Hervé Huntzinger : « Gouverner sans titre. Les modalités du pouvoir informel de Séverin de Norique à la fin du Ve siècle de notre ère ».

20 marsSabine Ladstätter (directrice des fouilles d’Éphèse, membre de l’Institut Autrichien d’Archéologie) : « La maison à terrasse II, un joyau d’habitation romaine ». (voir un article sur le Daily News).
10 avrilChristian Schwentzel (Université de Lorraine, Metz) : « Antiochos de Comagène ».
24 avril Aurélien Froidevaux (doctorant Université de Lorraine, Nancy)  : « Justinien et la Sicile : reconquête, intégration et réforme des structures administratives ».

 

Séminaire d’histoire ancienne : « Dioclétien et la réforme de la cour impériale » (Manon Houbre)

Jeudi 18 avril, à 18:00, en salle A 430.

Dioclétien (Musée archéologique d'Istanboul, Wikimedia Commons)

Dioclétien (Musée archéologique d’Istanboul, Wikimedia Commons)

À l’occasion du troisième séminaire d’histoire ancienne consacré aux souverains réformateurs, Manon Houbre présentera les résultats de son mémoire de M2 dans une communication intitulée : « Dioclétien et la réforme de la cour impériale ».

Les enseignants et les étudiants sont les bienvenus, notamment les étudiants de L3, qui pourront ainsi découvrir le travail de leurs aînés.

Ce séminaire fait suite à deux communications précédentes :
– 14 mars 2013 : Antiochos IV, réformateur incompris du royaume séleucide ? (Laetitia Graslin et Christophe Feyel).

– 15 novembre 2012 : Les successeurs d’Alexandre et les populations indigènes d’Asie mineure : quelques réflexions (Christian Mileta, université de Halle).

Christophe Feyel au Musée épigraphique d’Athènes : « Comment écrire l’histoire d’une pratique institutionnelle, la dokimasia ? »

Christophe Feyel, professeur en histoire grecque, prononcera une conférence au Musée épigraphique d’Athènes, le mardi 26 février à 15 heures, dans le cadre du cycle de conférences organisé conjointement par le Musée épigraphique et l’École française d’Athènes. Son propos aura pour titre : « Inscriptions et sources littéraires : comment écrire l’histoire d’une pratique institutionnelle, la dokimasia ? ».

Rappelons ici que le Musée épigraphique rassemble la plus vaste collection d’inscriptions grecques au monde. On y trouve notamment bon nombre d’inscriptions athéniennes des périodes classique et hellénistique. Quant à l’École française d’Athènes, elle est aussi bien connue : fondée en 1846, cet établissement, fort d’une très riche bibliothèque, est un centre d’études très apprécié des chercheurs français et étrangers, notamment des archéologues. Son directeur, M. Alexandre Farnoux, est venu en décembre 2012 prononcer une conférence au sein de notre Université.

Conférence à Épinal : « L’astrologie et l’astronomie dans l’Antiquité : Tablettes Zodiacales de Grand »

Dimanche 24 février à 14h30 au Musée d’Art Ancien et Contemporain d’Épinal (entrée libre).

Photo © Apolline Marie Huin.

L’Association des Amis des Musées et de la BMI d’Epinal propose une conférence par Apolline Marie HUIN, doctorante à l’Université de Lorraine (Nancy), sur le thème « L’astrologie et l’astronomie dans l’Antiquité : Tablettes Zodiacales de Grand ».Cette conférence abordera le thème de l’astrologie et de l’astronomie dans l’Antiquité illustrée en particulier par les magnifiques tablettes en ivoire retrouvées à Grand (Vosges). L’influence orientale, notamment égyptienne, y est évidente et vous invite à vous promener ainsi dans les plus belles civilisations antiques et leurs mystères.Dimanche 24 février 2013
Musée d’Art Ancien et Contemporain d’Epinal
1 place Lagarde 88000 EPINAL
Salle de conférence
14h30 –> 15h30.
Entrée libre.

 

Édouard Will, un grand historien de l’Antiquité à Nancy

Cours public d’histoire de la Lorraine : Laetitia Graslin.

Mardi 12 février de 14h. à 15h30, salle 440.

E. Will, professeur d’histoire grecque à Nancy de 1955 à 1985, est l’un des grands historiens français du monde hellénistique. Il a également été à l’origine de la constitution de la bibliothèque de recherche en histoire de l’Antiquité de Nancy, qui porte aujourd’hui son nom. C’était enfin une personnalité complexe, qui, par son œuvre et son caractère, a marqué toute une génération d’historiens. Il était temps, quinze ans après sa mort, de dresser un portrait de  cette figure majeure de l’histoire grecque à Nancy.