Les souverains réformateurs dans l’Antiquité

Jeudi 14 mars à 18h en salle A430.

 

Les historiens d’histoire ancienne de l’Université de Lorraine, site de Nancy, vous convient à la deuxième séance de leur séminaire, consacré cette année aux « souverains réformateurs dans l’Antiquité ». Elle aura lieu au mois de mars (date à préciser). C. Feyel, professeur, et L. Graslin, maître de conférences à l’université de Lorraine, vous proposeront une conférence intitulée : « Antiochos IV, réformateur incompris du royaume séleucide ? »

Résumé

Dans un premier moment, nous nous appuierons sur des sources littéraires bien connues (Polybe, Diodore, Tite-Live). Nous nous efforcerons de montrer que les propos malveillants colportés à l’égard d’Antiochos IV travestissent un projet politique cohérent et réformateur. Dans un deuxième temps, nous nous intéresserons plus particulièrement à l’attitude d’Antiochos IV vis-à-vis des sanctuaires de Babylonie et de Jérusalem. Nous pensons pouvoir y déceler des points communs qui témoignent d’une politique similaire — volonté de s’appuyer sur des groupes nouveaux, plus hellénisés et non plus sur les élites traditionnelles, contrôle accru des richesses des sanctuaires et fondation de cités, désir d’imposer une harmonisation administrative au sein du royaume séleucide.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.