Un puzzle épigraphique : Hadrien et l’Éphésien Philokyrios

(Documenta antiqua, Institut für Kulturgeschichte der Antike,

Le jeudi 7 mars 2019, Vera Hofmann (Documenta antiqua, Institut für Kulturgeschichte der Antike, Österreichische Akademie der Wissenschaften) donnera une conférence dans le cadre du Séminaire International d’Histoire Ancienne intitulée : « Un puzzle épigraphique : Hadrien et l’Éphésien Philokyrios ». La conférence aura lieu en salle A104 exceptionnellement à l’horaire de 16h.

En l’année 129 l’empereur Hadrien réagit à la demande d’un certain L. Erastos, nauclère éphésien, qui souhaite devenir conseiller municipal, par une fameuse lettre de recommandation adressée aux magistrats et au Conseil d’Éphèse. Une copie de cette lettre fut gravée sur le revêtement de marbre du Proscaenium de l’Odeion, financé par le grand notable Vedius Antoninus pendant le règne d’Antonin le Pieux. En 1864 J. T. Wood trouva divers fragments de ce revêtement et il réussit à partiellement recomposer un dossier consistant en cinq lettres impériales. Quelques années plus tard, d’autres fragments, trouvés par l’équipe archéologique de l’ÖAI, impliquaient l’existence d’une seconde lettre presque identique à la lettre d’Hadrien concernant Erastos, cette fois au profit d’un capitaine éphésien appelé Philokyrios. Depuis leur publication, ces deux lettres d’Hadrien ont été citées comme preuve à Éphèse de l’existence d’une summa honoraria payée par l’empereur au profit des deux capitaines moyennant certaines conditions. Mais les procédures usuelles de la chancellerie impériale et la politique municipale d’Hadrien laissent présager d’autres hypothèses d’explication. De surcroît, l’étonnante liberalitas de l’empereur remonte uniquement à une restitution très douteuse du texte par J. T. Wood. Sur la base de fragments toujours inédits, je propose dans cette conférence d’analyser à nouveau le texte de la lettre impériale concernant Philokyrios, le contexte de sa rédaction et les circonstances de la publication épigraphique.

Jeudi 27 septembre 2018 – Anne Catherine Rendu-Loisel : « La perception de l’Autre dans les textes divinatoires cunéiformes »

Mardi 16 octobre 2018 – Jeroen Wijnendaele : « Les Francs et l’Empire romain tardif : barbares, croque-mitaine et bienfaiteurs »

Jeudi  29 novembre 2018 – Ariane Guieu-Coppolani : « ‘Te mêlant à des étrangers’ : retour sur les mobilités et les relations avec l’étranger à l’époque homérique »

Jeudi 6 décembre 2018 – Nathan Badoud : « Rome, Rhodes et le Laocoon »

Jeudi 7 février 2019 – Sandra Boehringer : “De L’érôs saphique aux rêves sexuels.Genre, normes et sexualité dans l’antiquité Grecque”

Jeudi 13 février 2019 – Sophie Laribi-Glaudel: Naître et grandir dans le monde Grec aux époques classique et hellénistique : la construction de l’enfance dans l’Antiquité.”

Jeudi 28 mars 2019 – Francis Prost: Euromos, citée grecque de Carie à l’époque hellénistique.”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.