« Te mêlant à des étrangers »

Le jeudi 29 novembre 2018,Ariane Guieu-Coppolani (Université de Paris-Sorbonne) donnera une conférence dans le cadre du Séminaire International d’Histoire Ancienne intitulée : « ‘Te mêlant à des étrangers’ : retour sur les mobilités et les relations avec l’étranger à l’époque homérique ». La conférence aura lieu en salle G04 (bâtiment G, rez-de-chaussée) à 18h.

Définir le rapport des Grecs à l’étranger à l’époque classique est relativement simple : au citoyen s’oppose le non-citoyen, dépourvu de droits dans la cité qui n’est pas la sienne ; au Grec s’oppose le barbare culturellement inférieur. Mais ces distinctions sont beaucoup moins opératoires à l’époque archaïque. On voudrait aujourd’hui faire retour sur les documents littéraires les plus anciens qui nous soient parvenus de l’archaïsme grec : les poèmes homériques, à la fois contemporains des balbutiements de la cité comme des premiers temps du grand mouvement de colonisation, et référence culturelle fondamentale pour les Grecs des époques postérieures. Nous analyserons les mobilités dans le monde homérique, et nous pencherons sur l’image des non-Achéens ainsi que sur le vocabulaire pour mettre en lumière un monde ouvert où, si des termes comme allodapos et xenos montrent que la notion d’étranger existe, celle-ci ne fait pas l’objet d’une construction spécifique, et encore moins de méfiance, d’hostilité ou de mépris – à une exception près, que nous devrons analyser. Au contraire, de l’Iliade à l’Odyssée, on voit se développer, en même temps que les occasions de déplacements, l’institution de l’hospitalité.

Les autres dates du Séminaire ce semestre

Jeudi 27 septembre 2018 – Anne Catherine Rendu-Loisel : « La perception de l’Autre dans les textes divinatoires cunéiformes »

Mardi 16 octobre 2018 – Jeroen Wijnendaele : « Les Francs et l’Empire romain tardif : barbares, croque-mitaine et bienfaiteurs »

Jeudi  29 novembres 2018 – Ariane Guieu-Coppolani : « ‘Te mêlant à des étrangers’ : retour sur les mobilités et les relations avec l’étranger à l’époque homérique »

Jeudi 6 décembre 2018 – Nathan Badoud : « Rome, Rhodes et le Laocoon »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.