Les Francs et l’Empire romain

Le mardi 16 octobre 2018, Jeroen Wijnendaele (Université de Gand) donnera une conférence dans le cadre du Séminaire International d’Histoire Ancienne intitulée : « Les Francs et l’Empire romain tardif Vers 250-400 ap. J.-C. Barbares, croque-mitaine et bienfaiteurs » [The Franks and the Late Roman Empire (c. 250-400 CE): Barbarians, Bogeymen and Benefactors]. La conférence aura lieu en salle A226 (CLSH Bâtiment A) à 18h. La conférence sera donnée en anglais et fera l’objet d’une traduction simultanée.

Personne, à l’aube du Sixième siècle, n’aurait imaginé que, sous le commandement de Clovis, les Francs auraient assujettis presque tout la Gaule et encore moins qu’ils seraient devenus la puissance dominante de l’Europe occidentale du Haut Moyen Âge. De fait, parmi les éléments du déclin de l’état romain en Occident au Ve siècle, ils n’ont pas joué un rôle significatif. Néanmoins, dans leur histoire la plus ancienne, les Francs étaient particulièrement présents dans nos sources en tant que croque-mitaine barbares, dont les raids suscitaient la consternation. Cette conférence cherche à montrer que la « menace franque sur le Rhin » entre 250 et 395 n’était pas aussi aiguë que l’indique en général les sources. Au contraire, il sera démontré que les Francs ont joué un rôle essentiel pour les nouveaux empereurs de l’empire réformé à la fin du IIIe et au début du IVe siècle.

No one could have imagined at the dawn of the sixth century that under the leadership of Clovis the Franks would subject nearly all of Gaul, let alone become the dominant power of early medieval Western Europe. Indeed, throughout the decline of the western Roman state apparatus during the fifth century, they did not play any significant role. Nevertheless, in their very earliest history, the Franks were prominently present in the sources as barbaric bogeymen whose raids caused consternation. This lecture, however, wants to show that the Frankish « threat on the Rhine » in the period c. 250-395 was not as dire as presented. Instead it will demonstrate that the Franks played an essential role for the new emperors of the reformed empire in the late third and fourth centuries.

Les autres dates du Séminaire ce semestre

Jeudi 27 septembre 2018 – Anne Catherine Rendu-Loisel : « La perception de l’Autre dans les textes divinatoires cunéiformes »

Mardi 16 octobre 2018 – Jeroen Wijnendaele : « Les Francs et l’Empire romain tardif : barbares, croque-mitaine et bienfaiteurs »

Jeudi  29 novembres 2018 – Ariane Guieu-Coppolani : « ‘Te mêlant à des étrangers’ : retour sur les mobilités et les relations avec l’étranger à l’époque homérique »

Jeudi 6 décembre 2018 – Nathan Badoud : « Rome, Rhodes et le Laocoon »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.