La Guerre des Juifs de Flavius Josèphe. Intertextualité et interculturalité

Dans le cadre du Séminaire International d’Histoire Ancienne, Serge Bardet, Professeur d’histoire ancienne à l’Université d’Évry, donnera une conférence ayant pour thème : «La Guerre des Juifs de Flavius Josèphe. Intertextualité et interculturalité ». La conférence aura lieu le jeudi 14 décembre 2017 à 18h. au CLSH de Nancy (Salle des Actes G04).

On cherchera à montrer que la Guerre des Juifs entretient des liens étroits avec d’autres œuvres antiques, en particulier l’Iliade d’Homère et les Lamentations (dites de Jérémie), sans oublier le géographe Strabon. La mise en lumière de ces liens sera l’occasion d’évoquer deux questions d’interprétation. D’une part, sur le plan littéraire, il apparaît bien que Flavius Josèphe se situe très concrètement en un point de confluence des cultures grecque, romaine et juive et que, pour lui, la question du registre (il représente le pouvoir et les insurgés d’une façon héroïsante, voire héroï-burlesque pour ces derniers) et celle du genre (le tombeau littéraire, le modèle épique, la dimension prophétique et la chronique biblique) sont certainement beaucoup plus prégnantes qu’on ne le dit généralement. D’autre part, la conférence soulèvera la question, particulièrement épineuse quand on étudie Josèphe, des relations complexes, voire troubles et indémêlables, entre le discours historique, ses modèles littéraires ou scripturaires, l’influence de leur vision du monde et sa part propre de témoignage réaliste.

 

Télécharger l’affiche.

Les autres dates du semestre

16 novembre 2017 – Thierry Legrand (Université de Strasbourg) : « En marge du judaïsme ‘officiel’ : Qumrân, ses écrits et sa communauté ».
14 décembre 2017 – Serge Bardet (Université d’Évry-Val-d’Essonne) : « La Guerre des Juifs de Flavius Josèphe : intertextualité et interculturalité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.