Archives par mot-clé : histoire grecque

Cléopâtre, la Corse et les chefs de l’Antiquité

Christian-Georges Schwentzel, professeur d’histoire ancienne à l’Université de Lorraine, et Olivier Jehasse, maître de conférences HDR d’histoire ancienne et d’archéologie à l’Université de Corse, seront les invités de l’émission « C’est votre jour de science », diffusée dimanche 22 octobre sur Radio Bleu RCFM, de 12h à 13h.

Au programme : Cléopâtre et la Corse au Ier siècle av. J.-C.

L’émission pourra être réécoutée sur le site de France Bleu RCFM.

Christian-Georges Schwentzel sera également présent au 3e Salon du Livre d’Histoire de Villeneuve-Loubet, samedi 28 et dimanche 29 octobre, de 10h à 17h. Il participera à un débat sur les chefs de l’Antiquité à nos jours, dimanche 29 octobre, à partir de 16h30, à la médiathèque de Villeneuve-Loubet.

Vous pouvez retrouver le programme ici.

Conférence d’Alexandre Farnoux sur le fonds Émile Gillieron

Façade de l'École française d'Athènes
Façade de l’École française d’Athènes

Le mardi 15 Novembre, Alexandre Farnoux, directeur de l’École française d’Athènes et professeur d’archéologie grecque à l’Université de Paris-Sorbonne, présentera une conférence sur l’École française d’Athènes et le nouveau fonds d’archives Gilliéron. Elle se déroulera à 18 heures, à Nancy, sur le Campus Lettres et Sciences Humaines et Sociales, en salle A226. 

Cette conférence portera, en première partie, sur l’École française d’Athènes, son œuvre et ses objectifs, alors que la seconde partie de l’exposé concernera un fonds d’archives, récemment déposé à l’École française d’Athènes, celui d’Émile Gilliéron, père et fils, deux illustrateurs, restaurateurs et fabricants de copies d’œuvres grecques très célèbres à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Heinrich Schliemann le fouilleur de Troie et de Mycènes et Arthur Evans le fouilleur de Cnossos ont compté parmi leurs principaux clients aux côtés des musées européens les plus célèbres, ainsi que du musée archéologique de l’université de Nancy dont le musée archéologique de l’Université de Lorraine est le descendant. Ce riche fonds pourra être mis en parallèle avec les Fonds Eugène Burnouf et Paul Perdrizet, conservés tous deux à l’Université de Lorraine.

Télécharger l’affiche.

Illustration : ©École française d’Athènes (fonds Gilliéron).

Enregistrer

Rencontre scientifique autour des Lois de Gortyne

Vendredi 21 octobre 2016, dans le cadre du séminaire de linguistique des langues anciennes (G. Vottéro) est organisée une rencontre internationale autour des Lois de Gortyne (ou Code  de Gortyne) animée par Monique Bile (UL, spécialiste reconnue du dialecte crétois), avec la participation de M. Gagarin (PR Université d’Austin, Texas, spécialiste de droit et de littérature grecs antiques), A. Maffi (PR Université de Milan, juriste spécialiste du droit antique), et G. Seelentag (PR Université de Rostock, historien de l’Antiquité). La rencontre aura lieu en salle A160 (bâtiment A) de 14h. à 16h.

 

Ces Lois, qui constituent le plus ancien texte juridique du monde occidental (et un des plus anciens connus au monde), sont rédigées dans un dialecte complexe, au style très elliptique, et nécessitent une approche pluridisciplinaire large. Elles ont fait dernièrement l’objet de plusieurs publications. C’est donc ici l’occasion de confronter les points de vue de linguistes, juristes, historiens, archéologues et sociologues.

Cette rencontre est organisée avec le soutien de l’UFR Arts, Lettres, Langues de Nancy et du laboratoire HisCAnt-MA.

Télécharger l’affiche.

Héros grecs à travers le temps. Autour de Persée, Thésée, Cadmos et Bellérophon

heros-grecs-couvertureNous avons le plaisir de vous annoncer la parution des actes du colloque Héros grecs à travers le temps. Autour de Persée, Thésée, Cadmos et Bellérophon qui s’était tenu à Metz du 28 au 30 mai 2015. L’ouvrage, édité par Laurence Baurain-Rebillard, paraît aux presses du CRULH.

Pourfendeurs de monstres terrifiants, les grands héros de la mythologie grecque ont aussi triomphé du temps. Repères majeurs de notre patrimoine culturel, ils ont exercé à toutes les époques un singulier pouvoir de fascination. Leur transmission s’est accompagnée d’un renouvellement constant, de reformulations tant visuelles que littéraires, en fonction des auteurs, du contexte, des commanditaires éventuels, du public visé. La symbolique liée au combat contre Méduse, le kètos, le Minotaure, le dragon ou encore la Chimère n’est jamais exactement la même, du geste civilisateur originel anéantissant les forces du chaos aux allusions politiques les plus circonstancielles, en passant par la victoire sur soi-même.

Le colloque réuni en mai 2015 avait donc pour objet d’étudier la transmission, à travers les siècles, les contextes et les formes d’expression, de quatre héros grecs, Bellérophon, Cadmos, Persée et Thésée. Dans une perspective diachronique d’ensemble couvrant plus de trois millénaires et demi, les contributions rassemblées dans ce volume font chacune le point sur des époques ou des moments différents, à partir de sources variées. Ces regards d’historiens, d’archéologues, d’historiens de l’art, de littéraires, s’arrêtent en général sur un seul de ces héros, faisant la part belle à Persée et à Thésée, dans des études qui souvent se font écho les unes aux autres.

Télécharger le flyer.

Pour plus d’information et pour commander sur le site du CRULH.

 

Enregistrer

Espace pensé, territoires administrés : quelques réflexions sur la façon dont les Anciens ont pu se représenter l’espace anatolien

lebreton-smallLe  jeudi 3 mars, Stéphane Lebreton, maître de conférences à l’Université d’Artois, présentera une conférence intitulée : « Espace pensé, territoires administrés : quelques réflexions sur la façon dont les Anciens ont pu se représenter l’espace anatolien ». La conférence se tiendra à Nancy, sur le Campus Lettres et Sciences Humaines, bâtiment A, salle A104 à 18h.

Depuis 20 à 30 ans, les historiens ont porté leur attention sur la question des perceptions spatiales dans l’Antiquité. Leur approche a permis de changer la compréhension de la géographie. Au lieu de considérer que l’homme de ces périodes reculées pensait et restituait un espace sur le modèle des Modernes, ils ont plutôt réfléchi aux singularités en s’aidant des avancés de l’anthropologie. On peut d’ailleurs considérer que l’ouvrage Geography and ethnography. Perceptions of the World in Pre-Moderne Societies (K. A. Raaflaub & R. J. A. Talbert, éd., 2010), cherchant à comparer les conceptions spatiales de différentes sociétés éloignées dans le temps et dans l’espace est à la fois une illustration intéressante de cette démarche et peut-être un aboutissement.

Dès la fin des années 1980 et le début des années 1990, des auteurs comme P. Janni, Fr. Prontera, Chr. 15th_century_map_of_Turkey_regionJacob ou P. Arnaud, par exemple, ont élargi le champ de la réflexion en s’interrogeant notamment sur l’utilité et la fréquence de la carte, sur la pensée hodologique, sur le développement et la diffusion de la culture géographique. Ils ont ainsi permis d’enrichir et de développer le sujet. Les études actuellement conduites par Kl. Geus et M. Thierieng affinent davantage encore la problématique en proposant de réfléchir non plus seulement sur la géographie érudite telle qu’elle apparaît le plus souvent dans la littérature, mais à la culture géographique populaire de l’homme de la rue (common sense geography).

Parallèlement, les modalités de contrôle et d’administration d’un territoire ont donné lieu à nombre d’études, au moins pour les périodes hellénistique et romaine. De fait, il restait à étudier les relations entre les deux domaines de recherche. À partir de quels acquis intellectuels, de quelles connaissances géographiques, de quels apprentissages, de quels outils ou supports les personnes en charge de l’administration d’un territoire ont-il travaillé ? Certes, le sujet a pu être abordé par Cl. Nicolet dans L’inventaire du monde. Il était au cœur de sujet des deux volumes La invención de una geografía de la Península Ibérica (G. Cruz Andreotti, P. Le Roux & P. Moret, éd., 2006). N. Purcell a aussi pu proposer des analyses pertinentes. Il semble cependant que bien des interrogations demeurent, au moins aux échelles locale et régionale.

C’est la question qui sera abordée lors de cette conférence en prenant l’exemple de la péninsule anatolienne sur le long terme, en partant du cadre général, avant de développer des cas particuliers.

Télécharger l’affiche.

Illustration : delta du Méandre / Carte de l’Anatolie (XVe s.).

Les autres dates de la saisons 2015-2106

Semestre 1

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.10.211 octobre 2015 – 18h. en salle A104 – François Kirbihler (Université de Lorraine) : « Un Italien à Ephèse : P. Vedius Pollio, Mission publique, activités économiques et postérité onomastique. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.19.0415 octobre 2015 – 18h. en salle A329b – Anne-Emmanuelle Veïsse (Université de Paris 1) : « Société et sociabilité dans le Fayoum au IIIs. avant notre ère : le cas des pétitions de femmes. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.11.1412 novembre 2015 – 18h. en salle A104 – Ekaterina Nechaeva (Université de Genève) : « Les Romains comme étrangers. L’émigration individuelle dans l’Antiquité tardive. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.11.343 décembre 2015 – 18h. en salle A104 – Alain Chauvot (Université de Strasbourg) : « Les Goths en Thrace, 376-378 : confrontations et métamorphoses. »

Télécharger la brochure (saison 2015-2016, semestre 1).

Semestre 2 :

Arietta-Papaconstantinou-id-web28 janvier 2016 – 18h. en salle A104 – Arietta Papaconstantinou (Université de Reading) : « Langues d’empire, langues étrangères ? Les chemins pas très parallèles du grec et de l’arabe en Égypte. »

Julien Monerie11 février 2016 – 18h. – Julien Monerie (Université de Paris 1) : « Chronique d’une campagne avortée. Le projet d’invasion de l’Arabie par Alexandre (323 av. J.-C.). »

lebreton-small3 mars 2016 – 18h. – Stéphane Lebreton (Université d’Artois) :  « Espace pensé, territoires administrés : quelques réflexions sur la façon dont les Anciens ont pu se représenter l’espace anatolien. »

aurenhammer-small21 avril 2016 – Maria Aurenhammer (Österreichisches Archäologische Institut, Vienne) : « Les portraits des notables à Éphèse à l’époque impériale [Die Honoratiorenporträts des kaiserzeitlichen Ephesos]. »

Télécharger le programme du semestre 2.

Chronique d’une campagne avortée. Le projet d’invasion de l’Arabie par Alexandre (323 av. J.-C.)

Julien MonerieLe jeudi 11 février 2016, Julien Monerie, maître de conférences à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, présentera une conférence intitulée : « Chronique d’une campagne avortée. Le projet d’invasion de l’Arabie par Alexandre (323 av. J.-C.) ». La conférence se tiendra à Nancy, sur le Campus Lettres et Sciences Humaines, bâtiment A, salle A104 à 18h.

Karl von Piloty - La mort d'Alexandre le GrandLe 11 juin 323 av. J.-C., Alexandre décédait à Babylone, à la veille dʼune opération militaire amphibie destinée à conquérir lʼArabie orientale. Dans ces conditions, lacampagne, pourtant préparée de longue date, fut annulée avant même dʼavoir débuté, ce qui explique sans doute le fait quʼelle demeure peu étudiée par les historiens. La confrontation  des textes classiques, des sources cunéiformes et des récits de voyageurs du XIXe s. permet pourtant dʼanalyser en détail le déroulement des préparatifs mis en place au cours des mois qui précédèrent la mort du conquérant, dans leur dimension pratique et stratégique.

Télécharger l’affiche.

Illustrations : Manuscrit de Quinte-Curce, Faits et gestes d’Alexandre, v. 1475-1500 (Bibliothèque de Genève, Ms. fr. 76, folio 221 droite) : http://www.e-codices.unifr.ch.  / Illustration d’après Karl von Piloty, La mort d’Alexandre le Grand (1885: dans The Bible and its Story Taught by One Thousand Picture Lessons, edited by Charles F. Horne and Julius A. Bewer, published by Francis R. Niglutsch, New York, 1908 ; ©Wikimedia Commons)

Les autres dates de la saisons 2015-2106

Semestre 1

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.10.211 octobre 2015 – 18h. en salle A104 – François Kirbihler (Université de Lorraine) : « Un Italien à Ephèse : P. Vedius Pollio, Mission publique, activités économiques et postérité onomastique. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.19.0415 octobre 2015 – 18h. en salle A329b – Anne-Emmanuelle Veïsse (Université de Paris 1) : « Société et sociabilité dans le Fayoum au IIIs. avant notre ère : le cas des pétitions de femmes. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.11.1412 novembre 2015 – 18h. en salle A104 – Ekaterina Nechaeva (Université de Genève) : « Les Romains comme étrangers. L’émigration individuelle dans l’Antiquité tardive. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.11.343 décembre 2015 – 18h. en salle A104 – Alain Chauvot (Université de Strasbourg) : « Les Goths en Thrace, 376-378 : confrontations et métamorphoses. »

Télécharger la brochure (saison 2015-2016, semestre 1).

Semestre 2 :

Arietta-Papaconstantinou-id-web28 janvier 2016 – 18h. en salle A104 – Arietta Papaconstantinou (Université de Reading) : « Langues d’empire, langues étrangères ? Les chemins pas très parallèles du grec et de l’arabe en Égypte. »

Julien Monerie11 février 2016 – 18h. – Julien Monerie (Université de Paris 1) : « Chronique d’une campagne avortée. Le projet d’invasion de l’Arabie par Alexandre (323 av. J.-C.). »

lebreton-small3 mars 2016 – 18h. – Stéphane Lebreton (Université d’Artois) :  « Espace pensé, territoires administrés : quelques réflexions sur la façon dont les Anciens ont pu se représenter l’espace anatolien. »

aurenhammer-small21 avril 2016 – Maria Aurenhammer (Österreichisches Archäologische Institut, Vienne) : « Les portraits des notables à Éphèse à l’époque impériale [Die Honoratiorenporträts des kaiserzeitlichen Ephesos]. »

Leçon inaugurale de Sandrine Huber à la MSH – Conférence à deux voix avec Samuel Provost

Sandrine Huber

« L’archéologie du sacrifice en Grèce antique : de Delphes au musée archéologique de l’université de Lorraine sur les traces de Paul Perdrizet »

puis

« Les archives Perdrizet de l’université de Lorraine (Nancy) »

Jeudi 11 avril 2013, à 17 heures.
Maison des sciences de l’Homme Lorraine (Nancy, avenue de la Libération), Salle internationale (3ème étage).
Entrée libre ouverte à tous (étudiants bienvenus).

Retransmission en direct à Metz.
Salle de visioconférence du Laboratoire de Mathématiques et Applications
(Ile du Saulcy, bâtiment A, 1er étage, salle 124)

Sandrine Huber est professeur d’archéologie classique à l’université de Lorraine depuis septembre 2012. Elle traitera – avec Samuel Provost, maître de conférences d’archéologie à l’université de Lorraine – de deux thèmes proches thématiquement autour de l’archéologie du culte dans le monde grec antique, sa spécialité, et la figure de Paul Perdrizet, qui fut le premier détenteur de la chaire d’archéologie classique à l’université de Nancy qu’elle occupe aujourd’hui.

Le CEH propose une sortie au Louvre

Samedi 13 avril.

Le Cercle des Étudiants en Histoire propose une sortie au musée du Louvre. La visite du musée peMusée du Louvreut suivre deux modalités. D’une part, des visites commentées du département des arts antiques avec Mme Graslin, Histoire Grecque, et M. Kirbilher, Histoire Romaine. De l’autre, la possibilité éventuelle de visites libres des autres départements.

Conditions pratiques :
Le repas sera tiré du sac.

Prix adhérent: 20€
Prix non-adhérent: 24€

Le départ se fera samedi 13 avril à 4h30 devant le CLSH
Le retour à 21h au même lieu.

Les informations sur le site du CEH.

Édouard Will, un grand historien de l’Antiquité à Nancy

Cours public d’histoire de la Lorraine : Laetitia Graslin.

Mardi 12 février de 14h. à 15h30, salle 440.

E. Will, professeur d’histoire grecque à Nancy de 1955 à 1985, est l’un des grands historiens français du monde hellénistique. Il a également été à l’origine de la constitution de la bibliothèque de recherche en histoire de l’Antiquité de Nancy, qui porte aujourd’hui son nom. C’était enfin une personnalité complexe, qui, par son œuvre et son caractère, a marqué toute une génération d’historiens. Il était temps, quinze ans après sa mort, de dresser un portrait de  cette figure majeure de l’histoire grecque à Nancy.