Archives par mot-clé : Égypte

Soldats, mobilité et zone de contact dans l’empire lagide (d’après les inscriptions)

Christelle Fischer-Bovet, Associate Professor à l’université de Californie du sud présentera, le jeudi 27 avril 2017 à 18h (Salle G04), une conférence ayant pour thème « Soldats, mobilité et zone de contact dans l’empire lagide (d’après les inscriptions) ».

À partir du corpus des inscriptions dédicatoires des soldats et officiers Lagides en Egypte, systématiquement rassemblé pour l’occasion, cette conférence cherche à établir pourquoi leur nombre a augmenté de façon spectaculaire sous les règnes de Ptolémée VI et Ptolémée VIII et pourquoi un large pourcentage d’entre elles ont été dédiées par des groupes de soldats. L’état de préservation des sources ne suffit pas à expliquer un tel changement, qui reflète plutôt l’expansion de comportements particuliers, jusque-là sporadiques, d’une « tradition épigraphique » liée aux développements politiques et religieux de la période hellénistique tardive et le rapprochement des cultures grecques et égyptiennes. Afin d’expliquer ces nouvelles tendances, il est nécessaire d’établir le plus systématiquement possible ce que les soldats inscrivaient sur les pierres et comment cela reflète leur vie quotidienne, leur statut et les hiérarchies militaires, les relations entre soldats grecs et égyptiens, avec les civils et la sphère religieuse. Dans un premier temps, cette communication examine la mobilité des soldats et ses conséquences pour eux-mêmes et pour la population civile locale. Deuxièmement, elle met en valeur comment le contenu des inscriptions sert à rendre public le statut militaire et socio-économique des soldats et leur relation au roi. Troisièmement, elle explore la sphère religieuse et l’attention portée par les soldats au bien-être de la population locale. En fait, les soldats semblent imiter la bienveillance caractéristique de l’idéologie royale. En conclusion, les inscriptions des soldats lagides à Chypre servent de comparaison pour évaluer dans quelle mesure les phénomènes décrits ci-dessus sont visibles à travers l’Empire lagide.

Les dates de la saisons 2016-2017

Semestre 1 :

Bertrand Lançon6 Octobre 2016 – 18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Bertrand Lançon (Université de Limoges) : « Stilicon caméléon : Romain? Barbare? Païen? Chrétien ? Quelles frontières pour une ‘romanité hétérogène’ au début du Ves.? »

Compte-rendu.

s200_lerouge-cohen-charlotte20 Octobre 2016 -18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Charlotte Lerouge-Cohen (Université de Paris Ouest-Nanterre) : « Les rois parthes sont-ils des souverains hellénistiques ? Les Arsacides face aux institutions macédoniennes »

Compte-rendu.

sophie-photo-couleur-echelle10 Novembre 2016 -18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Sophie Laribi-Glaudel (Université de Lorraine) : « De Lamaštu à Lamia : les ‘croqueuses d’enfants’ dans le monde méditerranéen IIe-Ier millénaire »

Compte-rendu.

a-binsfeld24 Novembre 2016 -18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Andréa Binsfeld (Université de Luxembourg) : « L’origine et l’identité des esclaves dans l’Empire romain et l’Antiquité tardive »

Semestre 2:

19 janvier 2017 – 18h.  (Bâtiment A, salle A216) Brigitte Lion (Université de Lille-3) et Cécile Michel (CNRS) : « Les écritures cunéiformes : déchiffrement, fonctionnement, usages »

16 février 2017 – 18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle G04) – Philippe Blaudeau (Université d’Angers) : « Un projet historiographique ambitieux et trop méconnu : le Breviarium causae nestorianorum et eutychianorum de Liberatus de Carthage »

9 mars 2017 – 18h. Salle A104 – Helmut Schwaiger (Österreichisches Archäologisches Institut) : « Patricien, producteur, paysan : les fonctions multiples d‘un quartier urbain dans l‘Éphèse byzantine » [Patricien (Patrizier) – Producteur (Produzent) – Paysan (Bauer). Die vielfältigen Funktionen eines Stadtquartiers im byzantinischen Ephesos]

27 avril 2016 – 18h. Salle des Actes (Bâtiment A, Salle G04) – Christelle Fischer-Bovet (University of Southern California) : « Soldats, mobilité et zone de contact dans l’empire lagide (d’après les inscriptions) »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.26.35Logo Hiscant-MA

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Atelier « démotique pratique » à la MAE René Ginouvès

Damien Agut-Labordère (CNRS, UMR 7041-ArScAn-HAROC), propose une formation pratique au démotique du 20 juin au 24 juin 2016 à la MAE René Ginouvès à Nanterre.

«Pratique» signifie que cette formation s’adresse à tous ceux qui souhaitent se familiariser rapidement avec la documentation égyptienne démotique (VIIe siecle av. J.-C. au IVe siecle ap. J.-C.). Il s’agira d’aller directement aux documents pour permettre aux auditeurs d’acquerir le plus rapidement possible les bases permettant de se repérer dans les éditions de textes.

Aucun pré-requis en langue égyptienne n’est nécessaire pour suivre cette formation.

Programme (horaires des séances : 9h30-12h00 – 13h30-17h00) :

Lundi 20 juin : Documentation économique et fiscale. Lire des reçus de taxes (époques saïte, hellenistique et romaine).

Mardi 21 juin : Documentation funéraire. Épigraphie funéraire et étiquettes de momie (époques hellénistique et romaine).

Jeudi 23 juin : Documentation notariale. Ventes et locations de terres. Reconnaissance de dette. « Contrat de mariage »

Vendredi 24 juillet : Documentation littéraire. Extraits de contes et de sagesses. Littérature prophétique.

Si vous souhaitez vous inscrire, merci de prendre contact : damien.agut@mae.u-paris10.fr

10 places disponibles

Maison Archéologie & Ethnologie, Reneé-Ginouvès
21, allée de l’Université, F-92023, Nanterre Cedex

Télécharger le programme.

Langues d’empire, langues étrangères ? Les chemins pas très parallèles du grec et de l’arabe en Égypte

Le 28 janvier 2016, Arietta Papaconstantinou, professeur associé à l’Université de Reading et Academic visitor à l’Université d’Oxford présentera une conférence intitulée : « Langues d’empire, langues étrangères ? Les chemins pas très parallèles du grec et de l’arabe en Égypte ». La conférence se tiendra à Nancy, sur le Campus Lettres et Sciences Humaines, bâtiment A, salle A104 à 18h.

À la suite des conquêtes d’Alexandre, la langue grecque a connu une diffusion impressionnante dans les parties du monde concernées, en particulier comme langue d’administration des royaumes successeurs. En Égypte, les Ptolémées l’ont consciemment utilisée comme langue de pouvoir, de même que les Romains après eux. Avec le temps, la langue pénétra dans des strates sociales de plus en plus basses, et des domaines bien éloignés de l’administration. Pendant tous ces siècles, elle a côtoyé la langue égyptienne, qui nous est connue sous des formes écrites différentes selon la période, démotique d’abord, copte ensuite. Après la conquête arabe, et l’introduction de l’arabe comme nouvelle langue d’administration, l’évolution fut très différente: en trois siècles, une grande partie de la population avait non seulement adopté l’arabe, mais abandonné le bilinguisme des siècles précédents, laissant le copte tomber en désuétude. On interrogera le contexte politique et économique plus large pour tenter de comprendre les raisons de cette différence.

Télécharger l’affiche.

Les autres dates de la saisons 2015-2106

Semestre 1

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.10.211 octobre 2015 – 18h. en salle A104 – François Kirbihler (Université de Lorraine) : « Un Italien à Ephèse : P. Vedius Pollio, Mission publique, activités économiques et postérité onomastique. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.19.0415 octobre 2015 – 18h. en salle A329b – Anne-Emmanuelle Veïsse (Université de Paris 1) : « Société et sociabilité dans le Fayoum au IIIs. avant notre ère : le cas des pétitions de femmes. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.11.1412 novembre 2015 – 18h. en salle A104 – Ekaterina Nechaeva (Université de Genève) : « Les Romains comme étrangers. L’émigration individuelle dans l’Antiquité tardive. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.11.343 décembre 2015 – 18h. en salle A104 – Alain Chauvot (Université de Strasbourg) : « Les Goths en Thrace, 376-378 : confrontations et métamorphoses. »

Télécharger la brochure (saison 2015-2016, semestre 1).

Semestre 2 :

Arietta-Papaconstantinou-id-web28 janvier 2016 – 18h. en salle A104 – Arietta Papaconstantinou (Université de Reading) : « Langues d’empire, langues étrangères ? Les chemins pas très parallèles du grec et de l’arabe en Égypte. »

Julien Monerie11 février 2016 – 18h. – Julien Monerie (Université de Paris 1) : « Chronique d’une campagne avortée. Le projet d’invasion de l’Arabie par Alexandre (323 av. J.-C.). »

lebreton-small3 mars 2016 – 18h. – Stéphane Lebreton (Université d’Artois) :  « Espace pensé, territoires administrés : quelques réflexions sur la façon dont les Anciens ont pu se représenter l’espace anatolien. »

aurenhammer-small21 avril 2016 – Maria Aurenhammer (Österreichisches Archäologische Institut, Vienne) : « Les portraits des notables à Éphèse à l’époque impériale [Die Honoratiorenporträts des kaiserzeitlichen Ephesos]. »

 

Société et sociabilité dans le Fayoum au IIIe siècle avant notre ère : le cas des pétitions de femmes

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.19.04Le 15 octobre 2015, Anne-Emmanuelle Veïsse, Maître de Conférence en histoire grecque à l’Université de Paris-1, présentera une conférence intitulée : « Société et sociabilité dans le Fayoum au III<sup>e</sup> siècle avant notre ère :le cas des pétitions de femmes ». La conférence se tiendra à Nancy, sur le Campus Lettres et Sciences Humaines, bâtiment A, salle A329b à 18h.

Par le terme « pétition », il est d’usage de désigner les requêtes (dans les faits, surtout des plaintes) adressées par les habitants de l’Égypte à différentes catégories de personnes en position d’autorité. Essentiellement connues par les papyrus, documentées depuis l’époque ptolémaïque jusqu’à l’époque arabe, les pétitions représentent un genre documentaire particulièrement fourni. Dans le cadre d’une recherche portant sur les pétitions composées dans le Fayoum au IIIe siècle avant notre ère, Anne-Emmanuelle Veïsse propose d’étudier en particulier le cas des pétitions de femmes : présentent-elles des caractères distinctifs par rapport aux pétitions présentées par les hommes, quant au fond ou quant à la forme ? Existe-t-il aussi des éléments de différenciation selon que les femmes pétitionnaires sont grecques ou égyptiennes ? Enfin, et plus généralement, qu’apportent ces documents à notre connaissance des rapports entre hommes et femmes ?

Télécharger l’affiche.

Les autres dates de la saisons 2015-2106

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.10.211 octobre 2015 – 18h. en salle A104 – François Kirbihler (Université de Lorraine) : « Un Italien à Ephèse : P. Vedius Pollio, Mission publique, activités économiques et postérité onomastique. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.19.0415 octobre 2015 – 18h. en salle A329b – Anne-Emmanuelle Veïsse (Université de Paris 1) : « Société et sociabilité dans le Fayoum au IIIs. avant notre ère : le cas des pétitions de femmes. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.11.1412 novembre 2015 – 18h. en salle A104 – Ekaterina Nechaeva (Université de Genève) : « Les Romains comme étrangers. L’émigration individuelle dans l’Antiquité tardive. »

Capture d’écran 2015-09-09 à 10.11.343 décembre 2015 – 18h. en salle A104 – Alain Chauvot (Université de Strasbourg) : « Les Goths en Thrace, 376-378 : confrontations et métamorphoses. »

Télécharger la brochure (saison 2015-2016, semestre 1).

Au second semestre le séminaire aura l’honneur d’accueillir :

Arietta Papaconstantinou (Université de Reading/Oxford).
Julien Monnerie (Université de Paris 1).

Stéphane Lebreton (Université d’Artois).
Maria Aurenhammer (Österreichisches Archäologische Institut, Vienne).

 

Gilles Gorre (Université de Rennes) : « Les temples égyptiens et les réformes des Ptolémées » (28 novembre 2013)

La deuxième séance du séminaire Les souverains réformateurs accueillera Gilles Gorre, maître de conférences à l’université de Rennes pour une conférence intitulée : « Les temples égyptiens et les réformes des Ptolémées ». Elle aura lieu le 28 novembre à 18 h. (en salle A430).

L’époque ptolémaïque est marquée par plusieurs périodes de réformes visant à renforcer l’autorité de la couronne sur le territoire. La question que nous proposons d’examiner est celle du lien entre les temples égyptiens, « centres de la vie publique », selon l’expression de Jan Quaegebeur, pour la majorité de la population du pays, et ces réformes. Quel est l’impact des mesures lagides sur les temples : les temples ne sont-ils que des spectateurs passifs de la politique royale ou bien en sont-ils des acteurs, des rouages ?
Deux périodes de réformes seront retenues. La première est celle de la décennie 260 a. C., avec la mise en place du culte dynastique, d’une nouvelle fiscalité, d’une nouvelle politique monétaire et de subventions aux temples. La seconde, que nous replacerons dans un temps long pour en voir les conséquences, est celle du début du IIème siècle a. C., avec une réforme territoriale qui s’inscrit dans la réorganisation de la partie sud du pays, la Thébaïde, suite à une période de révoltes.

 

Les autres dates de la saison 2013/2014 du séminaire

17 octobre 18h15 François Kirbihler : « Un culte de Rome et César à Éphèse sous le triumvirat : l’œuvre oubliée de Marc Antoine ».
28 novembre 18h00Gilles Gorre (Université de Rennes) : « Les temples égyptiens et les réformes des Ptolémées ».
6 février 18h15Hervé Huntzinger : « Gouverner sans titre. Les modalités du pouvoir informel de Séverin de Norique à la fin du Ve siècle de notre ère ».

20 marsSabine Ladstätter (directrice des fouilles d’Éphèse, membre de l’Institut Autrichien d’Archéologie) : « La maison à terrasse II, un joyau d’habitation romaine ». (voir un article sur le Daily News).
10 avrilChristian Schwentzel (Université de Lorraine, Metz) : « Antiochos de Comagène ».
24 avril Aurélien Froidevaux (doctorant Université de Lorraine, Nancy)  : « Justinien et la Sicile : reconquête, intégration et réforme des structures administratives ».