Cités et province d’Asie face aux autorités centrales

Dans le cadre de la formation à l’Agrégation externe  d’Histoire et interne d’Histoire-Géographie, François Kirbihler donnera à Clermont-Ferrand une conférence intitulée : « Un dialogue permanent : cités et province d’Asie face aux autorités centrales ». La conférence se tiendra le mercredi 7 décembre à 17h30 à l’ESPÉ, 36 avenue Jean Jaurès à Chamalières (63400), en salle A005.

La conférence examine les conditions du dialogue entre les cités grecques d’Asie, le koinon de la province et les autorités centrales romaines, imperatores, Sénat et empereur, entre 70 av. J.-C. et 73 ap. J.-C. Le Sénat et/ou l’empereur concédaient et étaient garants des privilèges des cités, ce que le dossier épigraphique d’Aphrodisias permet (entre autres) de bien montrer. L’assemblée provinciale ou koinon, se réunissant à intervalles réguliers, était un interlocuteur important des autorités romaines : elle servait d’interface entre imperatores, Sénat et empereur d’une part, cités grecques d’autre part, aussi bien pour recevoir des injonctions romaines (impôts) que pour l’obtention de faveurs. Le koinon d’Asie fut un acteur important du culte impérial et un cadre de régularisation de la compétition entre cités. Enfin, les autorités centrales servaient également d’arbitre en cas de conflit judiciaire ou pour mettre fin à des divisions au sein de la cité.

Télécharger l’affiche.

Illustration : le mur des archives d’Aphrodisias (© Inscriptions of Aphrodisias, King’s College, London).


Une réflexion au sujet de « Cités et province d’Asie face aux autorités centrales »

  1. bonsoir
    ayant un travail universitaire à réaliser dans le cadre d’une 2e année d’histoire je serai intéressé pour avoir la communication du document: Cités et province d’Asie face aux autorités centrales. conférence 7 12 2012 Mr François Kirbihler Veuillez avoir l’obligeance de m’en faire connaître les modalités.
    En vous remerciant recevez mes respectueuses salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *