Charlotte Lerouge-Cohen : « Les rois parthes sont-ils des souverains hellénistiques ? » (Compte-rendu)

Charlotte Lerouge-Cohen a animé la séance du Séminaire International d’Histoire Ancienne du 20 octobre en présentant une conférence intitulée : « Les rois parthes sont-ils des souverains hellénistiques ? Les Arsacides face aux institutions macédoniennes » 

À travers son exposé, elle a permis à l’auditeur d’évaluer les liens entre deux périodes étudiées de façon distincte habituellement. Elle met en évidence des similitudes entre les Séleucides et les Arsacides, comme un trait d’union dans l’attitude des Rois et dans certaines pratiques. En effet, les cités grecques, fondées par les souverains séleucides, et soumises par un souverain arsacide, ne voient pas leur système bouleversé mais bien maintenu et même renforcé avec une pérennité des institutions et des magistratures grecques.

Cependant quelques différences sont remarquables, notamment le type de lettres entre Roi et cités. Charlotte Lerouge-Cohen s’appuie alors sur l’étude d’un titre, les « Amis du Roi », déjà présents à la période séleucide. Le titre apparaît toujours dans les sources à l’époque arsacide mais semble évoluer. Les « Amis du Roi » passent de véritables piliers des monarchies hellénistiques à des fonctions moins claires. Il semblerait que ces hommes avaient dans un premier temps conservé leurs fonctions, mais, après une période de vide épigraphique, ils réapparaissent avec des pouvoirs amoindris. Ils seraient passés de véritables proches du Roi avec des fonctions de premier ordre à simples notables locaux.

Julien Léonard, Maître de Conférences en Histoire Moderne et amateur d’histoire ancienne, a été enchanté d’entendre une conférence qui lui a beaucoup appris. Il profite de ces conférences pour enrichir ses connaissances dans les périodes hors de sa spécialité et dit avoir eu une impression très positive.

Mylène Barbe, étudiante en Master 2 Sciences de l’Antiquité et du Moyen-Âge nous a confié : « La conférence de Charlotte Lerouge-Cohen était enrichissante, et ce sur plusieurs niveaux. En premier lieu, cette conférence était l’occasion pour moi de découvrir des sources inconnues jusque-là, précieux outils de recherche. De plus, cet exposé m’a permis de mieux connaître ces rois, relativement peu connus et dont l’étude n’est pas aisée pour le non-initié. Enfin, leur mise en perspective avec le monde gréco-macédonien a mis en évidence le fait que, loin de constituer une rupture, leur établissement entraine certains éléments de continuité, avec toutefois des nuances nécessaires. Ce sujet m’intéresse d’autant plus qu’il aborde des points relatifs à mon mémoire portant sur la période hellénistique. Les éléments de continuité entre domination séleucide et arsacide, exposés par une personne impliquée dans la recherche, furent donc extrêmement instructifs tant pour ma curiosité que pour mes recherches, et prodigués avec une grande qualité. »

Les autres comptes-rendus du Séminaire (2016-2017): 

Semestre 1 :

Bertrand Lançon6 Octobre 2016 – 18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Bertrand Lançon (Université de Limoges) : « Stilicon caméléon : Romain? Barbare? Païen? Chrétien ? Quelles frontières pour une ‘romanité hétérogène’ au début du Ve s.? »

s200_lerouge-cohen-charlotte20 Octobre 2016 -18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Charlotte Lerouge-Cohen (Université de Paris Ouest-Nanterre) : « Les rois parthes sont-ils des souverains hellénistiques ? Les Arsacides face aux institutions macédoniennes »

sophie-photo-couleur-echelle10 Novembre 2016 -18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Sophie Laribi-Glaudel (Université de Lorraine) : « De Lamaštu à Lamia : les ‘croqueuses d’enfants’ dans le monde méditerranéen IIe-Ier millénaire »

a-binsfeld24 Novembre 2016 -18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Andréa Binsfeld (Université de Luxembourg) : « L’origine et l’identité des esclaves dans l’Empire romain et l’Antiquité tardive »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *