Bertrand Lançon : « Stilicon Caméléon » (Compte-Rendu)

La conférence de Bertrand Lançon est une parfaite illustration des difficultés de l’historien face à la partialité des sources. Stilicon est un caméléon, porteur d’une multitude de visages déformés par des écrivains ayant des objectifs particuliers. Certains, comme Claudien, dressent un portrait élogieux de ce personnage de la haute aristocratie romaine, un « Nouveau Scipion ». D’un autre côté le comte Marcellinus le présente comme un misérable, un « semi-barbare » issu du peuple vandale, païen, voulant pour son fils le titre impérial.

C’est ici que l’historien devient arbitre et tente alors d’établir un portrait plus objectif. Stilicon, marié à la nièce de Théodose, consul en 386 et 400 et détenteur de postes militaires importants, donne même ses deux filles en mariage à l’Empereur. La bulle de l’Impératrice Marie est tout à fait éclairante sur la dévotion d’un homme profondément chrétien dont les accusations de paganisme semblent s’appuyer sur des faits hasardeux. Son gentilice comme son année de naissance mais aussi l’attitude de l’empereur à son égard rendent discutable une origine barbare.

L’exemple de Stilicon présente la romanité comme plus hétérogène. Les deux ensembles « tradition » et « innovation », autrefois distincts, semblent à présent être entremêlés.

Louise Arnold, étudiante en Master 1 Sciences de l’Antiquité et du Moyen Age, décrit Bertrand Lançon comme « accessible et pédagogue ». Pour elle, l’intérêt de la conférence résidait dans la qualité et la variété des sources (littéraires, épigraphiques, iconographiques) qui ont permis à un auditoire convaincu de comprendre le personnage de Stilicon mais aussi la mentalité des Romains du Bas-Empire.

Conférence Bertrand Lançon

Les autres comptes-rendus du Séminaire (2016-2017): 

Semestre 1 :

Bertrand Lançon6 Octobre 2016 – 18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Bertrand Lançon (Université de Limoges) : « Stilicon caméléon : Romain? Barbare? Païen? Chrétien ? Quelles frontières pour une ‘romanité hétérogène’ au début du Ve s.? »

s200_lerouge-cohen-charlotte20 Octobre 2016 -18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Charlotte Lerouge-Cohen (Université de Paris Ouest-Nanterre) : « Les rois parthes sont-ils des souverains hellénistiques ? Les Arsacides face aux institutions macédoniennes »

sophie-photo-couleur-echelle10 Novembre 2016 -18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Sophie Laribi-Glaudel (Université de Lorraine) : « De Lamaštu à Lamia : les ‘croqueuses d’enfants’ dans le monde méditerranéen IIe-Ier millénaire »

a-binsfeld24 Novembre 2016 -18h. Salle des Actes (Bâtiment G, salle 04) Andréa Binsfeld (Université de Luxembourg) : « L’origine et l’identité des esclaves dans l’Empire romain et l’Antiquité tardive »

 

 

Enregistrer

Enregistrer


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *